Palmarès

Palmarès

Hier avait lieu la grande finale SiriusXM, présentée dans un Club Soda affichant complet et devant un public fébrile de s’y retrouver enfin après deux ans. Coanimé par Isabelle Ouimet et Louis-Philippe Labrèche, ce rendez-vous d’exception s’est déroulé sous le signe des festivités grâce aux dynamiques prestations des artistes et aux nombreux prix remis. Les porte-paroles Lydia Képinski et Les Louanges ont offert une performance électrisante pour partir le bal, avant de laisser place aux trois finalistes de la 26e édition. Émile Bourgault y est allé avec un pop-rock rassembleur, suivi de Rau Ze, qui a su faire lever la foule de sa chaise avec un soul bien assumé. Cette énergie dans la salle s’est poursuivie jusqu’à la performance enlevante d’Hôte, alors qu’un véritable plancher de danse s’est formé au pied de la scène pour clore cette édition. C’est finalement Rau Ze qui repart avec les honneurs et le grand prix comprenant une liste impressionnante de récompenses, dont la bourse SiriusXM de 10000 $. La finale des Francouvertes, présentée par SiriusXM, sera retransmise intégralement sur Influence Franco – SiriusXM 174 le mercredi 25 mai, à midi (rediffusion le vendredi 27 mai, à 18 h).

En plus de la bourse SiriusXM de 10 000 $, le grand prix remis à Rau Ze comprend : un forfait de services comprenant entre autres la distribution numérique, la mise en marché d’un album et de deux singles et la représentation de l’artiste pour deux ans en synchronisation avec Harris & Wolf, offert par Ray-On – des services de consultation et de formation juridiques dans le cadre d’un abonnement annuel, offerts par Me Bertrand Menon – trois jours d’enregistrement d’un EP avec un.e ingénieur.e du son et tous les supports nécessaires à l’enregistrement ou six jours de mixage, offerts par le Studio Dandurand – trois jours de répétition et/ou de préproduction ainsi qu’une journée de répétition dans la grande salle, offert par le Studio LaTraque – le matriçage de cinq chansons, comprenant l’équipement et le studio, offert par Le Lab Mastering – des prestations offertes par : le Festival de la Poutine de Drummondville, Le Zaricot (Saint-Hyacinthe), le Quartier des spectacles dans le cadre de la programmation estivale des Jardins Gamelin ainsi que par la Ville de Montréal – arrondissement de Lachine, dans le cadre de la programmation de L’Entrepôt – un séjour en résidence de création artistique pour une durée de cinq nuitées consécutives sur le site Aux berges du Lac Castor à Saint-Paulin, en Mauricie, offert par La Coop Aux berges du lac Castor – une campagne publicitaire d’une valeur de 2 000 $, offerte par CISM – une campagne publicitaire d’une valeur de 2 000 $, offerte par CHOQ – une campagne de relations de presse de deux mois, offerte par Nat Corbeil – 1 000 $ en services (location d’équipement, studio de répétition, préproduction, etc.), offerts par la Boite à musique – l’impression de 1 000 livrets d’album, offerte par Transcontinentale Ross-Ellis – une série de photos captées lors des soirées, offerte par Frédérique Ménard-Aubin – une journée de préproduction avec un.e technicien.ne, un spectacle ou un lancement d’album et un enregistrement multipiste audio de la prestation, offerts par Le Ministère – un encadrement et un suivi de l’utilisation des prix pour une période d’un an, offerts par Les Francouvertes.

Rau Ze gagne également la tournée Réseau Scènes : Azimut Diffusion (Sorel-Tracy), Centre d’art de La petite église de Saint-Eustache, Café culturel de la Chasse-galerie (Lavaltrie), Salle Pauline-Julien (Sainte-Geneviève), Théâtre de la ville (Longueuil) et Le Moulinet (Terrebonne). Elle remporte également le prix Coup de cœur de La Fabrique culturelle, soit l’enregistrement et la diffusion d’une session musicale vidéo par l’équipe de La Fabrique culturelle de Télé-Québec, accompagné d’une bourse de 1 000 $. Finalement, elle remporte des prestations offertes par [co]motion et le Théâtre Gilles-Vigneault ainsi qu’une vitrine, une inscription gratuite et l’hébergement dans le cadre d’un des événements contacts du ROSEQ.

En deuxième position, Hôte remporte : une campagne publicitaire d’une valeur de 1 000 $ (CISM) – une campagne publicitaire d’une valeur de 1 000 $ (CHOQ) – 30 heures de studio de répétition avec l’équipement technique nécessaire (Musicopratik) – 20 heures d’enregistrement, comprenant les services d’un.e ingénieur.e du son ainsi que tous les supports nécessaires à l’enregistrement (Studio Sophronik).

Lauréat du prix Andréanne-Sasseville, soit la bourse Andréanne-Sasseville de 5 000 $ remise par SiriusXM, qui a été déterminé par une ronde de vote en ligne parmi les neuf demi-finalistes Émile Bourgault, troisième finaliste, reçoit : une campagne publicitaire d’une valeur de 1 000 $ (CISM) – l’enregistrement, le mixage et le matriçage d’un single, comprenant les services d’un.e ingénieur.e, les supports techniques nécessaires à l’enregistrement ainsi que l’hébergement (Studio Wild).

L’artiste remporte également des prestations offertes par Osheaga et le Théâtre Petit-Champlain, une résidence de création artistique de 5 nuitées avec accès à des salles de répétition au Domaine Forget ainsi qu’une résidence de création de 6 jours à La Pointe Sec offerte par La Machine à Truc.

Avant l’ultime remise de prix, les animateur.rice.s Louis-Philippe Labrèche et Isabelle Ouimet ont relevé un défi de chips piquants afin d’amasser des fonds pour Suicide Action Montréal; 1 000 $ ont été récoltés pour l’organisme.

Les Francouvertes saluent l’immense talent et la résilience des 21 participant.e.s de la 26e édition, qui se sont lancé.e.s dans le vide alors que l’incertitude persistait quant à la possibilité de faire des spectacles en salle. Elles sont également reconnaissantes de la participation renouvelée de ses partenaires. Le concours-vitrine sera de retour à l’hiver 2023, en formule hybride avec une toute nouvelle cuvée. Les artistes et formations qui souhaitent participer à la 27e édition seront invité.e.s à soumettre leur dossier dès cet automne. D’ici là, continuez de suivre avec autant de passion et d’intérêt les artistes de la scène émergente afin que les arts restent vivants!