Palmarès
SiriusXM
présente les
Le concours-vitrine de toutes les musiques

Hier se tenait notre grande finale SiriusXM, présentée au Lion d’Or de Montréal. Coanimé par Isabelle Ouimet et Louis-Philippe Labrèche, cet ultime rendez-vous virtuel de notre 25e édition a réussi à rester festif grâce à la présence d’un auditoire restreint en salle et à l’énergie du public en ligne qui a voyagé malgré la distance. À la suite de l’allocution de Jean-Philippe Lavoie, représentant de SiriusXM Canada, l’artiste métis de Mani-Utenam Shauit, invité par SiriusXM, a présenté trois morceaux aux accents reggae et folk, bouclant ainsi la nouvelle série Skátne, mise en place dans le cadre de notre 25e anniversaire. Le porte-parole Simon Boulerice a offert un charmant texte pour présenter les finalistes et laissé ensuite place aux trois performances diversifiées d’Ambre ciel, Étienne Coppée et Calamine. Tout en offrant des univers très distincts, les artistes de la soirée avaient en commun un répertoire où le réconfort était à l’honneur. La fébrilité était palpable lorsqu’est venu le temps de remettre les prix, tard en soirée par Facebook Live. C’est Étienne Coppée qui repart avec les honneurs et le grand prix comprenant une liste impressionnante de récompenses, dont la bourse SiriusXM de 10000 $. La finale présentée par SiriusXM, sera retransmise intégralement sur Influence Franco – SiriusXM 174 le mercredi 26 mai, à midi (rediffusion le vendredi 28 mai, à 18 h).

Étienne Coppée | crédit photo: Frédérique Ménard-Aubin

En plus de la bourse SiriusXM, le grand prix remis à Étienne Coppée comprend : un forfait de services comprenant la distribution numérique et la mise en marché d’un album et de deux singles, une formation sur les réseaux sociaux, du soutien à la rédaction d’une demande de subvention et deux ans de représentation (Ray-On) – des services de consultation et de formation juridiques (Me Bertrand Menon) – trois jours d’enregistrement d’un EP avec ingénieur du son et tous les supports nécessaires à l’enregistrement (Studio Dandurand) – le matriçage d’un EP de cinq chansons, comprenant l’équipement (Le Lab Mastering) – cinq jours de répétition et/ou de préproduction (Studio LaTraque) – une campagne publicitaire d’une valeur de 2 000 $ (CISM) – une campagne publicitaire d’une valeur de 2 000 $ (CHOQ) – une campagne de relations de presse (Nat Corbeil) – un chèque-cadeau d’une valeur de 500 $ pour le pressage de vinyles (Société des Loisirs) – une série de photos captées lors des soirées et une séance photo en studio offertes par Frédérique Ménard-Aubin – photographe des prestations offertes par le Festival de la poutine de Drummondville, Le Zaricot (Saint-Hyacinthe), le Quartier des spectacles dans le cadre de la programmation estivale des Jardins Gamelin ainsi que par la Ville de Montréal – arrondissement de Lachine, dans le cadre de la programmation de L’Entrepôt – un séjour de création artistique en résidence pour une durée de cinq nuitées sur le site Aux berges du lac Castor à Saint-Paulin (La coop Aux berges du lac Castor) – une résidence de création artistique de six jours à La Pointe Sec, offerte par la coopérative La Machine à Truc, accompagnée d’une prestation au Centre culturel Le Griffon – 1 000 $ en services de location d’équipements, d’heures de studio de répétition et autres (Boite à musique) – une journée de préproduction avec technicien.ne, un spectacle ou un lancement de disque et un enregistrement multipiste audio de la prestation (Le Ministère) – l’impression de 500 digipacks offerte par Transcontinental Ross-Ellis – un encadrement et un suivi de l’utilisation des prix pour une période d’un an (Les Francouvertes).

Étienne Coppée gagne également la tournée Réseau Scènes : Azimut Diffusion (Sorel-Tracy), Centre d’art de La petite église de Saint-Eustache, Café culturel de la Chasse-galerie (Lavaltrie), Diffusion Hector-Charland (L’Assomption), Espace Théâtre (Mont-Laurier), Salle Pauline-Julien (Sainte-Geneviève), Château Scènes (Châteauguay), Odyscène (Sainte-Thérèse), Théâtre de la Ville (Longueuil) et Valspec (Salaberry-de-Valleyfield) – une campagne complète de pistage radio (Ambiances Ambiguës) – le prix Coup de cœur de La Fabrique culturelle, soit l’enregistrement et la diffusion d’une session musicale vidéo par l’équipe de La Fabrique culturelle de Télé-Québec, accompagné d’une bourse de 1 000 $ – une prestation offerte par le Théâtre Petit Champlain, en collaboration avec Les Productions d’Albert – une vitrine, une inscription gratuite et l’hébergement dans le cadre d’un des événements contacts du ROSEQ – l’enregistrement d’une session vidéo dans les studios de Radio-Canada (ICI Musique).

Calamine – Ambre ciel | crédit photo: Frédérique Ménard-Aubin

En deuxième position, Calamine reçoit : deux campagnes publicitaires d’une valeur de 1 000 $ chacune offertes par CISM et CHOQ – un chèque-cadeau d’une valeur de 300 $ pour le pressage de vinyles (Société des Loisirs) – 30 heures de studio de répétition avec l’équipement technique (Musicopratik) – 20 heures d’enregistrement, comprenant les services d’un ingénieur du son (Studio Sophronik).

L’artiste remporte également de nombreuses prestations offertes par le Théâtre Gilles-Vigneault, [co]motion, Osheaga et Première Scène Mont Tremblant.

En troisième position, Ambre ciel reçoit : une campagne publicitaire d’une valeur de 1 000 $ (CISM) – un chèque-cadeau d’une valeur de 300 $ pour le pressage de vinyles (Société des Loisirs) – l’enregistrement, le mixage et le matriçage d’un single, comprenant les services d’un ingénieur, les supports techniques nécessaires à l’enregistrement ainsi que l’hébergement (Studio Wild).

L’artiste repart également avec une résidence de création artistique au Domaine Forget, qui comprend l’hébergement pour trois nuitées consécutives.

Le prix Andréanne-Sasseville, soit la bourse Andréanne-Sasseville de 5 000 $ remise par SiriusXM, a été déterminé par une ronde de vote en ligne parmi les neuf demi-finalistes. Il a été remis à Étienne Coppée.

Dans le cadre de la finale, Louis-Philippe Labrèche et Isabelle Ouimet, à l’animation, ont relevé un défi de sauce piquante afin d’amasser des fonds pour le Foyer pour femmes autochtones de Montréal/Native Women’s Shelter of Montreal; 1 557 $ ont été récoltés pour l’organisme et la sauce fut des plus pimentées!

Les Francouvertes saluent l’immense talent et la résilience des 21 participant.e.s de la 25e édition ainsi que la participation renouvelée de ses partenaires. Le concours-vitrine sera de retour à l’hiver 2022, en formule hybride, afin de présenter une toute nouvelle cuvée. Les artistes et formations qui souhaitent participer à la 26e édition seront invité.e.s à soumettre leur dossier dès septembre. D’ici là, suivez les artistes de la scène émergente par le truchement de toutes les plateformes possibles, celles des Francouvertes et les autres, afin que les arts restent vivants!

Pour en savoir plus sur les participant.e.s de cette année, n’hésitez pas à visionner les portraits de la série Les 21. ainsi que les montages des performances tournées lors des préliminaires.